[an error occurred while processing this directive] Historique 2005 Alméria : Le match France-Italie - L'équipe de France à Pescara 2009
Les partenaires de l'équipe de France Olympique à Pescara
Historique >

2005 Alméria : Le match France-Italie


Le monde de l'olympisme, et tout particulièrement, la délégation française, retiennent leur souffle lorsque débutent les Jeux Méditerranéens d'Almeria, le 24 juin 2005. Deux semaines seulement nous séparent alors de l'évènement qui va se dérouler à Singapour: la désignation par le CIO de la ville organisatrice des Jeux Olympiques 2012. Toute la délégation tricolore, à commencer par le chef de mission Jean-Michel Brun, se sent concernée et rêve d'une victoire pour la capitale française. Berrtand Delanoë, maire de Paris, vient saluer les athlètes au village méditerranéen avant de s'envoler pour l'Asie. On sait ce qu'il adviendra le 6 juillet 2005...

C'est donc une équipe de France particulièrement motivée, forte de 367 athlètes, qui s'aligne dans la fière ville portuaire andalouse. Les installations sportives, dont le flambant neuf « stade de la méditerranée » sont réparties en plusieurs points de la cité dont les environs ont été maintes fois utilisés pour de très importantes productions cinématographiques, comme par exemple les westerns de Sergio Leone. Les paysages du désert de Tabernas étant leurs seuls en Europe à rappeler si clairement ceux du Far Ouest américain.

Le village méditerranéen est situé à l'écart de la ville, en bord de mer, non loin de l'aéroport dans un ensemble urbain nouvellement développé.
Les groupes d'immeubles ayant servi à loger près de 4000 personnes seront ensuite reconvertis en zone d'habitation.
Les Jeux Méditerranéens d'Alméria se résument à un perpétuel chassé-croisé entre la France et l'Italie au sommet du classement des médailles. Il s'achève par une victoire transalpine d'une courte tête: 153 médailles chacun, mais un or en plus pour les azzuri (57 à 56).
Les premiers jours, les Bleus réalisent un festival à la piscine de Las Almadrabillas.

C'est la meilleure équipe de France possible qui s'aligne, compte tenu de la proximité des championnats du monde de Montréal. Pour cette préparation « grandeur nature », elle rafle 14 médailles d'or avec Laure Manaudou, Hugues Duboscq, Céline Couderc, Sébastien Rouault, Frédérick Bousquet, Solenne Figués, Alexandra Putra, et les relais qui trustent tous les titres.
L'athlétisme prendra la suite avec 30 médailles dont 10 en or, grâce aux belles performances de Salim Sdiri (longueur), Vanessa Boslak (perche), Romain Barras (décatlhon), Véronique Mang (100 m et relais 4x100m), Marie Collonvillé (Heptathlon), Laetitia Valdonada (800 m), Margaret Maury (5,000 m) et Vitolio Tipotio (javelot).
Parmi les sports les plus couronnés à Almeria, on relève le tir (6 titres), la voile, la lutte, l'escrime et la pétanque (3 titres), la boxe, l'aviron et l'haltérophilie (2 titres), tandis que la gymnastique,la boxe et le canoë-kayak accumulent les podiums. La France améliore au final sontotal des Jeux méditerranéens de Tunis en 2001, même si elle ne termine pas cette fois entête du classement des nations.

Le site de l'équipe de France à Almeria 2005

Les Bleus en images


Tous les albums

Tableau final des médailles

Pays Or Ar Br Tot
1Italie644963176
2France485339140
3Espagne28213483
4Turquie20192665
5Grèce19143164

Tableau complet

Pescara 2009




Le site officiel

Franceolympique.com


Site institutionnel